20/05/2018

L'histoire du Bitcoin et des crypto monnaies : Petit retour en arrière

Les monnaies virtuelles, qui n’étaient pas encore connues de tous il y a à peine quelques mois, sont devenues très populaires dans le temps et presque toutes les entreprises les acceptent actuellement.
Nous avons écrit ce texte pour aider les novices dans les crypto-monnaies à comprendre ce qu’est cette toute nouvelle monnaie pouvant être une alternative à la monnaie fiduciaire.

Historique et présentation de la crypto-monnaie

Les premières crypto-monnaies comme le Bitcoin ont été lancé en 2009. Bitcoin est reconnu comme la référence dans le domaine de la monnaie cryptographique. Au début, les crypto-monnaies n’étaient pas adoptés par un grand nombre de particuliers. En effet, elles n’ont été utilisées que par les petites communautés mais elles ont, dans le temps, touchés un public plus large.
Les développeurs ont voulu créer des monnaies totalement indépendantes des banques traditionnelles, c’est-a-dire qui ne sont contrôlées par aucune entité centrale comme le gouvernement ou la banque centrale. Ils ont alors mis au point des protocoles informatiques décentralisés qui peuvent subir un changement par les développeurs qui se connectent sur le réseau. Mais les changements ne peuvent s’effectués si la communauté ne donne pas son accord.

Les monnaies électroniques sont presque toutes décentralisées et chaque utilisateur est seul contrôleur de son compte.

Les crypto-monnaies utilisent la technologie de blockchain pour traiter les transactions en toute sécurité. Toutes les opérations sont enregistrées sur la blockchain. Dans la plupart des cas, les blockchains sont partagées. De ce fait, tous les utilisateurs peuvent avoir accès aux transactions.
D’autres crypto-monnaies permettent également les transactions anonymes pour encore plus de sécurité dans l’identité des utilisateurs. Les opérations inscrites sur les blockchains ne peuvent plus être retirées.

L’achat de jetons

Chaque crypto-monnaies dispose de leur propre token qui peut être acheté directement sur les sites de vente de crypto-monnaie. On a, par exemple, les jetons bitcoins qui sont achetables avec la monnaie fiduciaire.
Les autres monnaies virtuelles ne sont pas échangeables avec la monnaie fiduciaire. De ce fait, les utilisateurs sont dans l’obligation d’acheter des Bitcoins ou des Ethereums avant de les échanger sur les sites d’échanges de crypto-monnaie.

A quoi servent les crypto-monnaies ?

Les crypto-monnaies peuvent être utilisés pour des achats de biens et services en ligne. On compte actuellement plus de 100 000 commerçants en ligne qui acceptent les crypto-monnaie comme moyen de paiement.
Mais les paiements avec les monnaies virtuelles restent tout de même marginaux. Certains utilisateurs investissent dans une crypto-monnaie pour pouvoir profiter de la hausse du cours.
Les crypto-monnaies peuvent aussi servir pour la création et la mise en œuvre de contrats intelligents et d’applications décentralisées.

Le stockage des crypto-monnaies

Les tokens des crypto-monnaies peuvent être gardés dans un portefeuille électronique en ligne ou téléchargeable sur un ordinateur/ un appareil mobile sous Android ou iOS.
Les utilisateurs qui créent un compte sur un portefeuille électronique reçoivent une clé privée et une clé publique qui permettent d’avoir accès aux tokens et d’effectuer des transactions partout dans le monde et à tout moment.
Il faut toutefois faire attention pour ne pas perdre la clé privée car sans cette dernière, il est impossible d’avoir accès aux tokens. De plus, aucune assistance n’est disponible pour aider les utilisateurs en cas de soucis.